Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

CONCLUSIONS DU CONSEIL AFFAIRES ETRANGERES , BRUXELLES, 19 JANVIER 2015

Date:

19/01/2015


CONCLUSIONS DU CONSEIL AFFAIRES ETRANGERES , BRUXELLES, 19 JANVIER 2015
Lutte contre le terrorisme

Le Conseil a discuté de la manière dont la politique étrangère peut compléter la lutte contre le terrorisme au sein de l'UE.
Il convient de prendre des mesures à différents niveaux, de celui de la sécurité - le renforcement des échanges d'informations, non seulement entre États membres mais aussi avec des pays partenaires, et l'échange des meilleures pratiques en feront partie -, à une coopération renforcée avec les pays arabes et méditerranéens visant à lutter contre le terrorisme et à redoubler d'efforts pour résoudre les crises et les conflits ouverts.
La Haute Représentante, Mme Mogherini, a déclaré: "Nous devons bâtir une alliance et mener un dialogue avec ces pays car nous faisons face à des défis communs".
Le Conseil des affaires étrangères de février formulera des recommandations complètes en vue de la réunion des chefs d'État ou de gouvernement qui se tiendra le 12 février.

Russie

Le Conseil a consacré un débat approfondi aux relations entre l'UE et la Russie.
La Haute Représentante, Mme Mogherini a déclaré: "Le fait d'ouvrir un débat stratégique n'implique pas et n'a pas eu pour conséquence de changer le cours de nos relations avec la Russie. Nous maintenons le cap."
Elle a souligné que ces relations ne pourront changer que lorsque les engagements de Minsk seront mis en œuvre. Les ministres sont convenus de la nécessité de renforcer les efforts diplomatiques visant à apporter une solution pacifique à la crise ukrainienne. Le dialogue avec la Russie sur les crises mondiales se poursuivra. La possibilité d'ouvrir des dialogues sectoriels avec la Russie sera étudiée sur le plan technique dans un nombre limité de domaines, tels que l'énergie.
"Nous avons été unis et nous le sommes toujours" a ajouté la Haute Représentante. "Il ne s'agit en aucun cas d'un retour à une situation normale." Le Conseil des affaires étrangères reviendra sur ce dossier avant le Conseil européen de mars, y compris en matière de communication stratégique.


Page du Site Web du Conseil del'Ue sur le Conseil Affaires Etrangères, Bruxelles, 19 janvier 2015

438